Accueil > Les racines > Histoires de Gautreau

Histoires de Gautreau

Articles de cette rubrique

  • Pierre Gautreau : l’amant terrible ?

    , par Stéphane (N°278)

    Faisons un bond de 2 siècles en arrière. Nous nous trouvons sur la commune de La Pommeraie (canton de Pouzauges en Vendée). Ce 26 décembre 1812, le sieur François-Charles SICARD est trouvé mort au bout d’un bois attenant à sa maison de la Brunière. Il y est né le 10 mars 1757. Fils de Charles Sicard (...)

  • Un Gautreau au musée, en Vendée jusqu’au 15 novembre 2006

    , par Phillipe (N°15)

    J’invite nos cousins et amis Vendéens, proches Vendéens, ou ceux ayant à passer par la Vendée d’ici à novembre, à se rendre au Musée des "Ustensiles de cuisine anciens", à St-Denis la Chevasse, au nord de La Roche-sur-Yon.
    Premier musée de France consacré à ce thème.
    La salle des expositions temporaires (...)

  • Henri Gautreau 1859-1947

    , par Stéphane (N°278)

    Neveu de l’obtenteur de roses Victor Gautreau, Henri Gautreau eut lui aussi un penchant pour la création. Travailleur habile, appliqué et laborieux ; sans doute avait-il aussi hérité de son don inventif pendant les moments où, suite au décès de sa jeune mère, il fut élevé au biberon chez cet oncle de (...)

  • Brèves

    , par Stéphane (N°278)

    Les histoires concernant les GAUTREAU ne manquent pas.
    Citons d’abord, François, Gilles et Jean qui ont fait la traversée de France vers l’amérique. Voir les ancêtres des cousins d’Amérique.
    Bien avant en 1467 Jean Gaultreau, père du futur seigneur de St Mars près de la Chaize-le-Vicomte dut "faire (...)

  • Les rosiéristes

    , par Stéphane (N°278)

    Victor Gautreau d’abord tisserand comme son père, s’orienta en 1860 vers la culture des roses et fit partie des quelques rosiéristes capables de créer des variétés commercialisables, à une époque où la passion des roses atteignit son âge d’or. Il exerçait également la charge de trésorier de la Société (...)