A la découverte des entrailles des Deux-Sèvres

A partir du 20 mai, L’homme et la Pierre repart dans les carrières pour une huitième saison, sur quatorze sites du département.

L’Homme et la Pierre va encore surprendre cette année avec des nouveautés pour faire découvrir le patrimoine géologique des Deux-Sèvres. Le 20 mai, la manifestation commence sa programmation avec un atelier de photos cyanotype à Cinq-Coux. Les participants repartiront tous avec leur photo réalisée avec cette ancienne technique. Ateliers scientifiques, découverte des métiers et sorties nature, au total 31 dates vous sont proposées sur quatorze sites, dont six sites industriels, cinq géosites et trois espaces muséographiques.

" Les gens ont de notre métier une image à la Zola "

Un petit nouveau à compter de cette année, celui du belvédère de la Gouraudière de l’entreprise Roy à Mauzé-Thouarsais. Deux sont situés en dehors du département, en Vienne et en Vendée. Les mines d’argent des rois Francs de Melle sont également partenaires. Pour toute participation à une visite de l’Homme et la pierre, les visiteurs y bénéficient d’un ticket tarif réduit.
L’homme et la Pierre s’est également associé cette année avec l’association d’œnologie du Val de Sèvre et propose trois activités autour de la vigne. Ces visites sont suivies d’une dégustation chez des viticulteurs. Autres nouveautés, la visite des fours à chaux de Coulonges-sur-l’Autize le 17 juin, proposée dans le cadre des journées du patrimoine de pays, mais également la découverte du châtaignier dans l’ancienne carrière de Cinq-Coux à Aigonnay-Thorigné. Comme tous les ans, vous pourrez également visiter des entreprises spécialisées dans l’extraction de pierres.

Sous un nouveau jour

L’occasion de voir ces métiers sous un nouveau jour. Le nouveau président de la manifestation, Jean-Pierre Gautreau, est lui-même responsable de l’enrobage à la carrière de Saint-Varent, il explique « quand ils arrivent pour visiter les entreprises, les gens ont une image noire de notre métier, un peu à la Zola. Mais aujourd’hui, les carrières en France, c’est plus de 350 millions de tonnes de matériaux tous les ans, utilisés des cosmétiques aux routes ». La manifestation se terminera avec des temps forts lors de la semaine de la fête de la Science le 15 octobre.
Pour les visiteurs intéressés, n’oubliez pas de vous inscrire. Si toutes les sorties sont gratuites, certaines sont limitées en places, notamment les visites d’entreprises.

Gratuit. Renseignements et inscriptions : tél. 05.49.63.13.86 ; Toute la programmation sur www.lhommeetlapierre.com

Voir en ligne : Article La Nouvelle républiique - 5 mai 2017

Documents joints